Remise du Prix de l'Humour tendre

Le Prix parrainé par l'Agneau Baronet  a été remis à Maria Veronica Ramirez d'Argentine pour son exposition pour enfants.

humour tendre Maria Ramirez

Monstrina apparut un jour, il n'y a pas longtemps, figée face à une ombre énorme qui essayait de l'effrayer, elle sortit sa lanterne et la pointant sur le cœur, détruisit ses plans. A partir de là, elle commença à s'installer sur les toiles, les cahiers, les papiers avec l'autorité de quelqu'un qui a toujours été là et habite un lieu qui lui appartient. Moi je ne sais pas qui elle est, d'où elle vient, ni à quoi elle prétend, mais je sais qu'à moi, elle me ramena à un endroit que je ne fréquentais pas, celui de libérer des couleurs, des idées, des taches avec le plaisir et l'impunité de l'enfance. Monstrina ne demande pas l'autorisation et elle décide, avec une douce autorité si elle veut se confronter à la nuit, à un morveux ou à un être invisible. Quelquefois elle est un peu un monstre et les monstres sont un peu elle. Ses ombres l'amènent à faire attention avec sérieux et son imagination est aussi tangible que son silence. Son âge immatériel va de la sucette à la lecture et si elle a faim elle cherche un sein. Son intimité est colorée et heureuse, parce que ses êtres chers apparaissent dans les miroirs, sous le lit ou bien dans un tout à l'égout. Monstrina pense peu, seulement l'indispensable, mais elle perçoit, ressent et imagine beaucoup et c'est là-bas que se réalise son Univers.