La pêche ... rit

Cette exposition a été préparée en collaboration avec la Fédération de pêche de la Haute-Vienne et l'association des Ponticauds dans le cadre de l'anniversaire des 90 ans des Ponticauds.

Elle aura lieu du 11 mars au 14 août 2016 à l'Espace Loup. Des animations en direction des scolaires seront organisées.

Nous tenons à remercier particulièrement les dessinateurs de presse halieutique qui ont bien voulu nous prêter des dessins: Charles Gaidy, Jean-Pierre Foissy, Pierre Milon, Franck Ripault, Fabrice Maintoux pour le dessin de l'affiche.

Affiche-peche-rit-basse-def

 

 

Charles GAIDY

« Charles Gaidy est né en 1940, à Clermond-Ferrand (63).
Il est spécialiste de l'halieutique et des mouches artificielles. »

Parmi ses derniers ouvrages publiés :
• 250 réponses aux questions d'un pêcheur à la mouche artificielle, Éditions du Gerfaut, 2011.
• Éternel éphémère, Éditions Autre vue, 2006.
• Bibliothèque d'un pêcheur à la ligne : Essai de bibliographie des ouvrages français sur la pêche(préface de Pierre Bergounioux), Éditions du Gerfaut, 2004.
• La Carafe à goujons : Et autres objets étonnants, utiles à la petite pêche (d'Alain Galan, avec des illustrations de Charles Gaidy), Éditions Lucien-Souny, 2001.
• Les Coqs de pêche en Limousin : De la plume à la mouche artificielle, Éditions du Gerfaut, 2000.
• L’Ombre : Biologie et pêche à la mouche, Éditions du Gerfaut, 1997.
• Les Plécoptères, les mégaloptères : Les mouches artificielles et leur montage, Éditions du Pécari, 1997.
• La Truite de rivière : Biologie et pêche à la mouche, Éditions du Gerfaut, 1997, 2012.
• La Pêche : Techniques et secrets, tout sur les modes de pêche en mer et en eau douce (sous la direction de Paul Boyer, avec la collaboration de Jean Demil, Marcel Donzenac, Charles Gaidy et alii), Éditions Hatier, 1993.
• Pêche de la truite de rivière à la mouche artificielle : Mouches sèches et émergentes, Éditions Armand-Colin, 1991.
• Les Trichoptères, Éditions du Gerfaut, 1989.
• Les Trichoptères, Édicomm, 1986.
• Ephemeras, Mayflies : Naturals and artificials, Édicom, 1986.
• Les Éphémères, Édicomm, 1986.
• Mes carnets de montage, Édicomm, 1986.
• Les Trichoptères : Les mouches artificielles et leur montage, Édicomm, 1985.
• Les Éphémères : Les mouches artificielles et leur montage, Édicomm, 1984.
• Le Traité de la pêche à la ligne (de Dame Juliana Berners, traduction et adaptation françaises de Charles Gaidy), suivi de La Truite : Poème français (de Pierre Binet), 1981.

Types d'interventions possibles :
• Débats, tables rondes autour de la pêche et du tourisme lié à la pêche.
• Conférences sur la pêche.

Jean-Pierre FOISSY

Avant de devenir illustrateur, Jean-Pierre Foissy a été successivement coursier au Crédit Lyonnais (comme Eddy Mitchell, mais leurs carrières ont ensuite divergé ), monteur de barres d'éclairage pour remorques agricoles (ça ne s'invente pas), peintre en lettres, figurant dans le cinéma, aide-soignant dans une clinique de Houilles et enfin, détective privé. Après avoir miraculeusement évité un cendrier en verre soufflé, un bottin des Yvelines, un téléphone en bakélite, une chaise de bureau et un tiroir métallique lancés par une cliente hystérique à qui il venait de révéler que son mari - installateur de sanitaires de son état - entretenait une liaison torride avec la directrice d'une maison de retraite, il quitte précipitamment la profession et la capitale.

Il part s'installer avec ses chats, ses guitares, ses cannes à pêche et ses crayons dans un hameau perdu au fin fond de la forêt d'Argonne. Pendant trois ans, il pêche, dessine, cultive son jardin, élève des lapins, dévore trois bibliothèques et apprend à jouer le solo de « While my Guitar Gently Wheeps ».

C'est à cette époque qu'il dessine les premières planches mettant en scène des brochets ténébreux, des tanches indolentes et des perches mal embouchées ( la Vandoise ne verra le jour que quelques années plus tard ).

Au cours d'un séjour à Paris, il les présente à Daniel Maury, alors rédacteur en chef de la Pêche & les Poissons, qui lui propose immédiatement de les publier. Le Petit Halieuticoscope Illustré était né.

Quelques mois plus tard, Jean-Pierre Foissy est de retour à Paris où il rencontre, par hasard, un vieux copain devenu agent d'illustrateurs qui l'invite à rejoindre son équipe. Depuis, il a illustré des campagnes pour Vittel, Levi's, le CIC, Nouvelles Frontières, Auchan, Tenstaten, National Citer ou l'Indicateur Bertrand et publié des dessins dans Lire, Gault-Millau, Vital, Le Point et Femme Actuelle (Les Facéties de Barnabé).

En 1983, à la demande du Ministère de l'Environnement, il réalise une bande dessinée en noir et blanc destinée à divulguer le projet de Loi Pêche ( « En quelques lignes » - Éditions Dargaud ).

De 84 à 90, il anime sur une radio parisienne « Retiens la Nuit », une émission pleine d'humour et de rock n'roll. Les slows langoureux qu'il programme autour de minuit sont à l'origine de la forte poussée démographique remarquée durant cette période dans la capitale.

En 2001, il forme Les Vieux Teckels, un groupe de rock dans lequel il tient la guitare solo et le tire-bouchon. Après une tournée mondiale qui les mènera de Montmirail à Rueil-la-Gadelière, les Vieux Teckels se séparent et, malgré les rumeurs qui ont alors couru, on peut désormais affirmer que Yoko Ono n'était en rien responsable de leurs désaccords.

Aujourd'hui, Jean-Pierre Foissy vit toujours à Paris et, bien qu'il dessine des poissons depuis de nombreuses années, les brochets et les sandres qu'il capture ne le reconnaissent même pas.

Pierre MILON est illustrateur professionnel depuis 1984.

S‘il se décrit comme un «dessinateur fermier», il cultive sans nul doute l‘humour vache... 
Croqueur de gueules et d‘actualité, Pierre Milon amuse, dérange et choque parfois. 

Entièrement autodidacte, c‘est le temps qu‘il lui a fallu «pour trouver sa technique».

Lorsqu‘il publie ses premiers dessins humoristiques, en 1983, il a 23 ans. «Lui» «PlayBoy» «L‘Express» et «France-Soir» feront appel à son coup de crayon fin et corrosif.

En 1986, il obtient le premier prix dans la catégorie presse du Salon de l‘Illustration de Paris. Il illustre dans la foulée une dizaine de livres pour enfants, dont certains seront primés («Guide de l‘Angleterre», «La France des Enfants», «Sauvons la terre»).

En 1996 il débarque en Charente-Maritime

Depuis 1996, il ré-oriente sa carrière vers la presse, le Chasseur français, l'Eperon, Z magazine etc...et l'édition avec de nombreux projets à venir...

Franck RIPAULT


Breton d'origine, passionné de Pêche à la Mouche, Franck est aussi un peintre naturaliste de talent, il manipule aussi bien l'acrylique que l'encre de chine, les pastels ou l'aquarelle.

S'il avait, jusqu'à une époque récente, jeté son dévolu sur les poissons des rivières bretonnes, son style et son intêret ont évolué. Ses tableaux, extrêmement détaillés et riches en couleurs, se sont allégés et dépouillés au fil du temps pour ne garder que l'essentiel; telle cette acrylique représentant une truite plongeant au fond des ondes : un changement radical dans son art de peindre, d'appréhender le sujet et son environnement.

La Bretagne est aussi le pays de la mer, Franck se devait inévitablement un jour de s'y consacrer tant comme pêcheur que comme artiste. Précurseur de la pêche en mer à la Mouche avec son ami Jean-Pierre Lagathu, Franck est un ardent défenseur de la protection du Bar. Côté peinture, les algues, les rochers, les bars et autres poissons marins font désormais partie de ses compositions; le tout dans un style particulier qui conjugue à merveille l'expérience retirée de ses périodes claires et sombres. La découverte de ce nouvel univers n'a pas détourné Franck de ses poissons fétiches comme le saumon qu'il continue à peindre avec autant de plaisir qu'autrefois.